I tempi felici verranno presto
  • Réalisateur : Alessandro Comodin
  • Langue : Italien
  • Année : 2015
  • Durée : 1h42
  • 22 septembre Bonlieu 17h00
  • 23 septembre La Turbine 18h30

Tommaso et Arturo, en fuite, se réfugient dans la forêt. Des années plus tard, cette forêt est infestée de loups. Ariane y découvre un trou étrange. Ariane est-elle la jeune femme dont on parle dans cette légende de la vallée ? Pourquoi s’est-elle aventurée dans ce trou ? Cela reste un mystère. Chacun la raconte cette histoire à sa façon, mais tous s’accordent à dire que le loup, Ariane l’a bel et bien trouvé.


Un bacio
  • Réalisateur : Ivan Cotroneo
  • Langue : Italien
  • Année : 2016
  • Durée : 1h41
  • 23 septembre Bonlieu 10h30
  • 24 septembre La Turbine 16h30

Un bacio est un film sur l’adolescence, sur les premières fois, sur la recherche du bonheur. Mais aussi sur le harcèlement et l’homophobie. Lorenzo, un homosexuel exubérant, Blu, une jeune fille sensible, et Antonio, un garçon solitaire, ont de nombreux points communs : ils ont seize ans, fréquentent la même classe dans le même lycée d’une petite ville du nord-est, ont chacun une famille qui les aime. Et tous trois, même si c’est pour des raisons différentes, finissent par se trouver isolés de leurs camarades. Leur nouvelle amitié les aidera à résister à la situation et à mieux vivre leur identité jusqu’à ce qu’ils seront pris au dépourvu par les mécaniques des sentiments et la peur du jugement des autres…


Lo scambio
  • Réalisateur : Salvo Cuccia
  • Langue : Italien
  • Année : 2015
  • Durée : 1h33
  • 23 septembre Bonlieu 17h00
  • 24 septembre La Turbine 10h00

Dans une Palerme métaphysique et abstraite, aux lumières froides et aux paysages urbains très éloignés des stéréotypes, évoluent des personnages qui racontent la terrible époque des années 90, mais rien n’est vraiment tel que cela paraît. Tout se passe sur un seul jour et les personnages sans nom glissent vers l’accomplissement de leur destin. Une histoire de causes et d’effets dans laquelle les crimes perpétrés auront une répercussion non seulement sur ceux qui les subissent mais également sur ceux qui les commettent. Et dont personne ne sortira indemne.


Due euro l’ora
  • Réalisateur : Andrea D’Ambrosio
  • Langue : Italien
  • Année : 2015
  • Durée : 1h20
  • 21 septembre Bonlieu 14h30
  • 22 septembre La Turbine 10h00

Dans un petit village du sud de l’Italie vivent Rosa, jeune fille de 17 ans abandonnée par sa mère et en conflit avec son père, et Gladys, de retour du Venezuela où elle avait émigré, célibataire, employée au noir dans un atelier clandestin de confection de tissus et de matelas. Quand la première décide d’abandonner ses études pour être engagée dans l’entreprise malhonnête, entre les deux femmes naît une relation faite de confiance et de solidarité qui les fait se serrer les coudes pour affirmer leurs droits.


La ragazza del mondo

photo film la ragazza del mondo 1

  • Réalisateur : Marco Danieli
  • Langue : Italien
  • Année : 2016
  • Durée : 1h41
  • 22 septembre Bonlieu 14h30
  • 23 septembre La Turbine 10h00

Le monde de Giulia est un monde ancien, suspendu, fait de rigorisme et d’images pieuses, qui exclut avec férocité quiconque n’en fait pas partie. C’est celui des Témoins de Jéhovah. Celui de Libero est le monde de tous les autres, de ceux qui se trompent, de ceux qui se débrouillent en cherchant des voies d’issue, de ceux qui aiment sans conditions. Lorsque Giulia fait la rencontre de Libero, elle découvre qu’elle peut envisager une autre vie en faisant d’autres choix, en suivant son instinct.


La macchinazione
  • Réalisateur : David Grieco
  • Langue : Italien
  • Année : 2016
  • Durée : 1h52
  • 21 septembre Bonlieu 17h00
  • 22 septembre La Turbine 14h00

Pendant l’été 1975, Pier Paolo Pasolini monte son film le plus dur et le plus polémique, Salò. C’est une période où des possibilités de changement politique s’ouvrent en Italie, où l’accès au pouvoir du PCI semble réalisable. Mais Pasolini, pourtant proche de cette formation politique, ne partage pas l’enthousiasme général, jugeant que la société italienne est profondément devenue de droite et gagnée par le consumérisme, augurant ainsi une nouvelle forme de fascisme, en pire. Il entretient parallèlement et depuis assez longtemps une liaison avec un jeune homme de la banlieue, Pino Pelosi, liaison qui fait beaucoup parler d’elle car le garçon est connu pour ses liens avec le milieu. Au mois d’août de cette me?me année, le négatif de Salò est volé dans les locaux de Technicolor. Prêt à tout pour récupérer son négatif, Pasolini va se laisser enfermer dans un crapuleux traquenard qui va lui coûter la vie en novembre.


Assolo
  • Réalisateur : Laura Morante
  • Langue : Italien
  • Année : 2016
  • Durée : 1h37
  • 23 septembre Bonlieu 14h30
  • 23 septembre La Turbine 21h00

Flavia, est une femme fragile et peu sûre d’elle. Elle s’est mariée deux fois, a deux enfants, un chien, elle est toujours à la recherche désespérée du consensus et de l’affection des personnes qui l’entourent. Incapable de se séparer émotivement de ses deux ex-maris, Gerardo et Willy, Flavia va même jusqu’à tisser des relations amicales avec leurs nouvelles compagnes, Giusi et Ilaria. Dans cette famille élargie, Flavia est pourtant toujours seule, incapable d’atteindre le moindre objectif important pour elle, jusqu’à ce qu’elle découvre que personne n’est parfait…


La pelle dell'orso

photo film 1

  • Réalisateur : Marco Segato
  • Langue : Italien
  • Année : 2016
  • Durée : 1h32
  • 22 septembre Bonlieu 10h30
  • 23 septembre La Turbine 14h00

Années cinquante dans un petit village au cœur des Dolomites. Domenico est un garçon éveillé mais introverti et sauvage. Son père, Pietro, a cinquante ans mais on lui en donne plus, rongé qu’il est par la solitude et le vin. Pour vivre, il travaille par intermittence pour Toni Crepaz, un entrepreneur sans scrupules. Les rapports entre père et fils sont difficiles et ils sont devenus des étrangers l’un pour l’autre. Depuis quelque temps, la tranquillité de l’endroit est mise à rude épreuve par la présence d’un ours féroce qui sème la terreur. Un soir, dans un sursaut d’orgueil, Pietro lance un défi à Crepaz : c’est lui qui ira tuer l’ours. Domenico va le suivre dans cette aventure…