Dommage que tu sois une canaille
Peccato che sia una canaglia
  • Réalisateur : Alessandro Blasetti
  • Langue : Italien
  • Année : 1955
  • Durée : 1h35
  • 22 septembre Les Nemours 10h00
  • 25 septembre Auditorium 20h30

Sous un clair soleil romain, Paolo brique amoureusement son taxi, dont il n’a payé qu’une fraction. Deux marlous et la pimpante Lina qui les accompagne loue ses services à la journée pour aller à la plage d’Ostie. Ils méditent en réalité de lui voler son véhicule. Tourneboulé par les rondeurs suggestives de Lina, Paolo la rejoint sur la plage. Le déclenchement de l’antivol lui permet in extremis de sauver son taxi, non sans avoir infligé à sa carrosserie une injure qui ne sera pas la dernière. Déterminé à conduire la sirène au commissariat, il se laisse une fois de plus détourner de ses projets par son bagout. Il ne tarde pas à faire la connaissance de son intéressante famille.


Le bel Antonio
Il bell’Antonio
  • Réalisateur : Mauro Bolognini
  • Langue : Italien
  • Année : 1960
  • Durée : 1h45
  • 23 septembre La Turbine 16h30

Après avoir longtemps vécu à Rome, le séduisant Antonio Magnano revient dans sa ville natale de Catane, en Sicile. Son charme et sa réputation de séducteur invétéré, complaisamment entretenue par son père, lui valent un grand succès auprès des femmes. De petite fortune, Antonio Magnano épouse finalement Barbara, la ravissante fille du notaire. Cette union a été soigneusement préparée par le père du jeune marié. Mais il s’avère bientôt que le mariage n’a pas été consommé, par la faute d’Antonio que l’amour rend impuissant. Le scandale est terrible. On ne plaisante pas avec la virilité en Sicile. La honte s’abat sur la famille Magnano et le divorce ne tarde pas à être prononcé.


Divorce à l'italienne
Divorzio all’italiana
  • Réalisateur : Pietro Germi
  • Langue : Italien
  • Année : 1961
  • Durée : 1h48
  • 22 septembre MJC Novel 10h00

Le baron Ferdinando Cefalù, noble sicilien, voudrait se remarier avec la jeune Angela. Mais comme le divorce est illégal en Italie, il fait tout pour que son épouse ait une aventure avec un autre homme, pour pouvoir les surprendre ensemble, la tuer et n’avoir qu’une peine légère pour crime d’honneur. La recherche de l’amant potentiel est une tâche ardue au regard de la laideur de la baronne. Le film, qui bascule dans l’ironie et la satire sociale, est considéré comme l’une des meilleures comédies de mœurs de l’après-guerre.


La nuit
  • Réalisateur : Michelangelo Antonioni
  • Langue : Italien
  • Année : 1961
  • Durée : 2h02
  • 23 septembre Les Nemours 21h15
  • 25 septembre MJC Novel 16h30

Un couple d’intellectuels, l’écrivain à succès Giovanni Pontano et sa femme Lydia, après quelques années de mariage, vivent à présent dans la grisaille de l’ennui et d’une incommunicabilité croissante. Ils rendent visite à un ami intime de Giovanni, Tommaso, également écrivain, en train de finir ses jours dans une clinique…


Mariage à l'italienne
Matrimonio all'italiana
  • Réalisateur : Vittorio De Sica
  • Langue : Italien
  • Année : 1964
  • Durée : 1h42
  • 23 septembre Les Nemours 10h00
  • 27 septembre Auditorium 20h30

Héritier d’une pâtisserie, Domenico Soriano s’est lié avec une prostituée, Filumena, qu’il a connue alors qu’elle n’avait que 17 ans. Après lui avoir rendu visite régulièrement dans une maison close, il l’a installée chez lui, où elle vit depuis vingt ans. Filumena s’est passionnément attachée à Domenico, mais celui-ci, honteux des modestes origines de sa maîtresse, repousse sans cesse la réalisation de ses promesses de mariage.


La dixième victime
La decima vittima
  • Réalisateur : Elio Petri
  • Langue : Italien
  • Année : 1965
  • Durée : 1h32
  • 21 septembre Les Nemours 16h30

Dans un futur proche, les gouvernements en place ont instauré un nouveau jeu mondial, appelé la Grande Chasse. Le principe : un chasseur et une victime, désignés au hasard, doivent s’entre-tuer. La règle n°1 : le chasseur connaît l’identité de sa victime, mais la victime ignore tout de lui. C’est au cours d’une de ces manches que l’Américaine Caroline Meredith, en passe de remporter sa dixième victoire consécutive, rencontre sa victime, l’Italien Marcello Poletti. Un jeu de séduction s’installe bientôt entre eux. Mais leur attirance est-elle réelle ou calculée ?


La femme du dimanche
La donna della domenica
  • Réalisateur : Luigi Comencini
  • Langue : Italien
  • Année : 1975
  • Durée : 1h45
  • 23 septembre Auditorium 20h30
  • 27 septembre Les Nemours 10h00

Garrone, un riche architecte turinois, a été retrouvé mort chez lui, assommé par un lourd phallus en pierre. C’est l’inspecteur Santamaria qui est chargé de l’enquête. Cet homme, originaire d’une famille modeste du sud de l’Italie, navigue avec difficulté dans la haute bourgeoisie de Turin.


Rêve de singe
Ciao Maschio

reve-de-singe-1977-01-g

  • Réalisateur : Marco Ferreri
  • Langue : Anglais
  • Année : 1978
  • Durée : 1h54
  • 21 septembre La Turbine 18h15

Gérard Lafayette habite à New York, dans une cave infestée de rats. Il travaille dans un musée de cire consacré à la Rome antique. Il est également éclairagiste dans un théâtre féministe qui prépare un spectacle sur le thème du viol d’un homme. La vie de Gérard est bouleversée lorsque son ami Luigi, un quinquagénaire italien, lui fait don d’un jeune chimpanzé qu’il a trouvé sur une plage, au bord de l’Hudson River, blotti contre la dépouille d’un immense gorille.


La cité des femmes
La città delle donne
  • Réalisateur : Federico Fellini
  • Langue : Italien
  • Année : 1980
  • Durée : 2h20
  • 22 septembre Les Nemours 21h15
  • 24 septembre MJC Novel 19h00

Dans un train où voyagent les époux Snàporaz, le mari aborde une inconnue qui se dérobe et descend lorsque le convoi s’arrête en pleine campagne. Snàporaz suit cette dame et se retrouve dans une grande maison remplie de femmes tenant une sorte de congrès. Il va aller d’une rencontre étrange à l’autre…


Dans la soirée
Verso Sera

dans_la_soiree-verso_sera

  • Réalisateur : Francesca Archibugi
  • Langue : Italien
  • Année : 1990
  • Durée : 1h39
  • 25 septembre La Turbine 16h30

Ludovico Bruschi, professeur d’Université veuf et à la retraite, communiste mais respectueux d’un certain nombre de règles et de normes à l’ancienne, a du mal avec son fils, Oliviero, plutôt enclin à suivre des formes de vie sous le signe de la liberté. Lorsque Oliviero rencontre Stella, avec qui il a une fille, il n’assume pas ses responsabilités. Le couple confie l’enfant au moment de leur séparation à Ludovico. Au bout d’un certain nombre d’années, Stella veut récupérer sa fille auprès de son beau-père mais celui-ci résiste. Une étrange relation naît entre Stella et Ludovico sous le regard de l’intelligente petite fille.